Et après ?

publié le 12 janvier 2017

Actualiser ses connaissances

Au maximum tous les 10 ans, le titulaire du certificat doit actualiser ses connaissances du ou des espèces d’animaux pour laquelle ou lesquelles ce certificat lui a été délivré, auxquels cas le certificat peut lui être suspendu, voire supprimé par le préfet :

  • attestations de participation à des journées d’échanges de pratiques, d’information ou de formation techniques,
  • stages, etc.