RA2020 - Typologie des exploitations ayant de la canne

Avec leurs 21 393 ha de canne, les planteurs occupent une place centrale dans l’agriculture réunionnaise : ils représentent plus de la moitié de la surface cultivée de l’île en 2020 . Afin d’analyser cette filière, il importe d’apprécier les critères de décision qui sont disponibles aux agriculteurs, par rapport au système de production, aux surfaces cultivées et aux élevages éventuellement pratiqués. Dans ce contexte, la mise en place d’une typologie des exploitations ayant de la canne est un préalable nécessaire. Elle vise à avoir des individus dans un même groupe qui se ressemblent le plus possible, et des individus dans des groupes différents qui se démarquent le plus possible. De la pertinence de cette typologie dépendra la pertinence des enseignements à en tirer.
La première étape de la démarche d’établissement d’une typologie consiste à réaliser une classification des exploitations cannières en fonction de leur système de production. Par la suite, il faudra la préciser en lui adjoignant d’autres variables pertinentes. La présentation de cette première typologie est aussi l’occasion de présenter son évolution entre les recensements agricoles 2010 et 2020.