Contenu

Les projets financés par la DAAF dans le cadre du Plan de Relance en 2021 à La Réunion

Cette année le Service de l’Alimentation a bénéficié d’enveloppes exceptionnelles pour contribuer au développement de nombreux projets sur le territoire réunionnais. Vous avez été nombreux à répondre à l’appel. Découvrez les projets financés !

Certains appels à projet sont encore en cours, retrouvez ici très bientôt l’ensemble des projets financés

Lien vers image en grand format (ouverture nouvelle fenêtre)
Des soins à coût réduit pour les animaux des personnes dans la précarité

Le projet consiste à aider les personnes sans ou avec peu de ressources à prendre soin de leurs animaux. La subvention permettra la prise en charge partielle du coût des actes de médecine vétérinaire.

Les personnes concernées n’auront plus à régler que 33% de la facture des soins de leurs animaux, le reste étant pris en charge grâce à la subvention et sous forme de don opéré par les vétérinaires adhérents au projet à hauteur de 33% de la facture.

Dossier porté par l’association régionale Vétérinaire Pour Tous Île de La Réunion.

 
Lien vers image en grand format (ouverture nouvelle fenêtre)
Coordination et mise en réseau des activités de jardins partagés sur le territoire

Le projet concerne tout le territoire de La Réunion et consiste à animer et à fédérer le réseau de 71 acteurs en charge de jardins collectifs, de donner de la visibilité à ces initiatives, d’assurer une veille d’actualités pour ces acteurs, de faire émerger des synergies et d’organiser des temps de rassemblements.

Objectifs : constituer un réseau solide, créer du lien, contribuer au changement d’habitudes de consommation, diminuer les îlots de chaleur urbains et améliorer la gestion des ressources naturelles (eau, sols).

Le projet est porté par le Conseil D’architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de la Réunion.

 
Lien vers image en grand format (ouverture nouvelle fenêtre)
Des jardins collectifs et de l’aquaponie en pied d’immeuble aux Camélias

Le projet porte sur l’aménagement d’un espace existant de 250m2 en jardin partagé et en jardin d’application et sur la mise en place d’un système d’aquaponie et de ruches dans le quartier des Camélias à Saint-Denis.

Des ateliers intergénérationnels autour des produits de la ruches ainsi que des ateliers culinaires seront également mis en place.

Dossier porté par l’Association Diabète Nutrition 974 (ADN974)

 
Lien vers image en grand format (ouverture nouvelle fenêtre)
Des jardins partagés en pied d’immeuble quartier Saint-Laurent

Le projet consiste à créer un nouveau jardin collectif de 470m2 pour 226 familles (24 parcelles de 15m2) en pied d’immeuble des groupes d’habitation Melchior et Baltazar dans le Quartier Saint-Laurent.
Les locataires jardiniers seront accompagnés pendant deux ans pour du conseil en jardinage.

Les objectifs sont d’améliorer le cadre de vie des locataires, de récréer du lien social, de permettre aux locataires de faire des économies et de contribuer au changement d’habitudes alimentaires.

Dossier porté par la Société Immobilière du Département de la Réunion (SIDR)

 
Lien vers image en grand format (ouverture nouvelle fenêtre)
Agrandissement du jardin collectif Calebassier au Moufia

Le projet permettra l’extension du jardins partagé et collectif existant dans le quartier du Moufia à Saint-Denis et l’organisation d’activités en lien avec l’agriculture biologique et d’ateliers découverte de métiers manuels et artistiques en lien avec la thématique.

Dossier porté par l’association Valorisation de la Réunion par l’Action Solidaire (VAREAS)

 
Lien vers image en grand format (ouverture nouvelle fenêtre)
Exploitation agricole en centre pénitencier : chantier d’insertion et approvisionnement de l’aide alimentaire

Le projet consiste à créer un chantier d’insertion de production maraîchère au sein du centre de détention du Port. Cette exploitation agricole contribuera à insérer 12 détenus qui seront rémunérés et bénéficieront d’un accompagnement socio-professionnel. Les récoltes serviront à approvisionner les colis alimentaires de 2000 personnes par an et à proposer des paniers de fruits et légumes bio à un tarif social à 1000 bénéficiaires.

Les objectifs sont de produire des fruits et légumes bio localement, de contribuer à l’insertion des détenus, de permettre l’accès à une alimentation saine et durable aux plus démunis.

Le dossier est porté par l’association Educanoo

 
Lien vers image en grand format (ouverture nouvelle fenêtre)
Création de deux nouveaux jardins dans le quartier de Savannah à Saint-Paul

Le projet consiste à créer deux nouveaux jardins à Saint-Paul dans le quartier e Savannah pour une superficie totale de 400 m2.
Le premier jardin pédagogique et intergénérationnel de 70m2 sera un jardin vertical.
Le second jardin sera constitué de 15 parcelles.
Les objectifs sont d’améliorer le cadre de vie des locataires, de récréer du lien social, de permettre aux locataires de faire des économies et de contribuer au changement d’habitudes alimentaires.

Le dossier est porté par l’association CREAHFORM’

 
Lien vers image en grand format (ouverture nouvelle fenêtre)
Transformation de fruits et légumes invendus ou en surproduction à destination de ménages précaires à la Possession

Le projet consiste à récupérer des fruits et légumes invendus du marché forain, des marchés solidaires ou de la surproduction locale afin de les transformer et les cuisiner au sein d’un laboratoire équipé et adapté. Les produits ainsi transformés seront introduits dans l’alimentation des ménages précaires.

Les objectifs sont de lutter contre le gaspillage alimentaire, de contribuer aux changements de comportements alimentaires, d’améliorer les déterminants de santé pour ces familles.

Le dossier est porté par l’association Académie pour l’Egalité des Chances

 
Lien vers image en grand format (ouverture nouvelle fenêtre)
Création d’une épicerie sociale et solidaire aux Avirons

Le projet consiste à créer une épicerie sociale et solidaire afin de proposer des produits alimentaires à moindre coût (10 à 30% de la valeur marchande) aux bénéficiaires, personnes isolées ou modestes de la commune des Avirons en vue de réaliser des économies permettant de concrétiser un projet de vie.

Le projet poursuite plusieurs objectifs : accès équitable à une alimentation saine, espace dynamique et convivial, accompagnement en réseau, mise ne place d’ateliers collectifs, co-construction d’un jardin partagé pour alimenter l’épicerie, réponse rapide et adaptée aux publics vulnérables.

Le dossier est porté par le CCAS des Avirons

 
Lien vers image en grand format (ouverture nouvelle fenêtre)
Distribution d’excédents de repas pour des publics précaires

Le projet consiste à récupérer les repas non servis dans les écoles de la ville de Saint-Denis pour les réorienter vers les publics précaires. Le refroidissement rapide, le transport et le stockage des repas se faisant dans le respect de la réglementation en vigueur pour assurer de la qualité des produits servis aux structures bénéficiaires : CCAS de la Ville, Croix-Rouge, autres associations.

Le projet consiste en une expérimentation auprès de 10 écoles puis un déploiement sur 50.

Les objectifs poursuivis : lutte contre le gaspillage alimentaire et contre la précarité alimentaire.

Le dossier est porté par l’association Redonnons un sourire