Contenu

Des produits de qualité dans la restauration collective

La loi n° 2018-938 du 30 octobre 2018, dite loi EGAlim, pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous, fixe des seuils d’approvisionnement pour la restauration collective applicables au 1er janvier 2022 de :
• 50 % de produits durables et de qualité,
• dont 20 % de produits issus de l’agriculture biologique.

Le délai d’atteinte de ces objectifs a été adapté au contexte spécifique des outre-mer par décret n° 2021-1235 du 25 septembre 2021 qui fixe des seuils intermédiaires d’approvisionnement pour la restauration collective de La Réunion applicables au 1er janvier 2022 de :
• 20 % de produits durables et de qualité,
• dont 5 % de produits issus de l’agriculture biologique.

Ces seuils s’appliquent aux établissements gérés par des personnes morales de droit public ou privé, dès lors qu’ils sont en charge d’une mission de service public.

Dans ce contexte, la DAAF de La Réunion a lancé une enquête auprès des acteurs de la restauration collective afin de faire un point T0 avant l’entrée en vigueur de ces mesures le 1er janvier 2022. Les résultats de cette enquête et leur analyse sont à retrouver dans la publication Agreste n°111 d’octobre 2021.

Cette politique prioritaire du gouvernement est suivie au moyen d’un tableau de bord spécifique par le Service Alimentation (SALIM) de la DAAF. Une attention particulière est portée sur les produits bio dont la production reste faible à La Réunion.

La plateforme Ma Cantine est un service numérique à destination des gestionnaires de restaurants collectifs et de leurs convives. Elle a pour vocation d’outiller les gestionnaires et cuisiniers en restauration collective et de leur fournir une assistance pour atteindre les objectifs fixés par la loi EGAlim. Cette plateforme sera aussi l’outil utilisé pour effectuer, en 2022, la déclaration annuelle des valeurs d’achat de denrées alimentaires.