Contenu

Les actions de la DAAF

La Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt intervient :

  • en participant à la coordination et l’animation de projets en matière d’encadrement technique, de mise en place de réseau de compétences, de recherche-développement, de formation dans les domaines agricole, agroalimentaire et du développement rural,
  • en expertise associée dans le cadre de pôles de compétences regroupant une offre technique réunionnaise, à l’exemple de l’opération Sécurité Foncière et Aménagement à Madagascar ou du projet en cours sur la gestion d’effluents porcins aux Seychelles,
  • en accueil de délégations étrangères lors d’événements touchant le monde agricole
  • en matière d’instruction des dossiers agricoles présentés à l’éligibilité du Fonds de Coopération Régionale (FCR) et en coordination avec le Conseil Général et le Conseil Régional sur les projets de développement agricole et rural éligibles au FEDER Coopération Territoriale (FCT) 2007-2013.

1.ePRPV : Réseau de compétences en matière phytosanitaire

- La DAAF est le point focal national du nouveau programme ePRPV « Elargissement et Pérennisation du réseau de Protection des Végétaux » dont le premier comité de pilotage réunionnais s’est réuni en mars dernier. Ce programme financé par le FEDER Coopération, le Conseil Régional, le Conseil Général et l’Etat est adossé jusqu’à fin 2011 au FIDA agroécologie initiative régionale pour l’agroécologie et l’adaptation de la petite agriculture au changement climatique dans les îles de l’océan indien.

- Le programme devrait se poursuivre jusqu’en 2014 dans le cadre du 10ème FED « Biodiversity Programme for the ESAIO Region ». Il a pour vocation la poursuite de la coopération en matière de protection des cultures initialement engagée lors du 8ème FED avec le programme régional de protection des végétaux. Le projet fait intervenir les compétences existantes à la Réunion comme le CIRAD, la FDGDON, FARRE Réunion, l’Armefhor, le MNHN, l’AROP FL...

2.FORMAPROD

- Pour le secteur de la formation professionnelle et de l’enseignement dans les secteurs agricoles, agroalimentaires, de l’aménagement paysager et de l’environnement, le Service Formation, Développement de la DAAF dispose de compétences en ingénierie de formation et de montage de projets, mobilisables pour des actions de coopération.

- Dans le cadre leur mission de coopération internationale, les établissements d’enseignement agricoles publiques de St-Paul et de St-Joseph mettent eux-mêmes en place de nombreuses actions en matière d’échanges d’élèves et d’études en coopération avec des pays de l’Océan Indien, Madagascar, Afrique du Sud et en particulier, le Mozambique étant également prévu à moyen terme. Ces actions sont co-financées par le Conseil Régional qui mobilise à cet effet le FEDER Coopération Territoriale.

- Par le biais d’une plate-forme régionale, la DAAF et les établissements d’enseignement agricoles de la Réunion ont ainsi pu mandater la participation d’un expert dans les domaines de la formation agricole et de l’insertion à :

  • une mission de formulation FIDA à Madagascar pour appuyer le Gouvernement dans la formulation du Programme de formation professionnelle et d’amélioration de la productivité agricole (FORMAPROD) qui devrait se dérouler sur 10 ans à partir de fin 2011,
  • deux réunions techniques et deux tables rondes des partenaires du projet FORMAPROD relatives à une contribution à l’élaboration du rapport de conception finale.

3. Animal risk et SEGA

- Un réseau régional de coopération en santé animale, nommé Animal Risk, a été initié par le CRVOI (Centre de recherche et de veille de l’Océan Indien) en 2008, financé par l’Union Européenne, la Région Réunion, l’Etat et le CIRAD. Il associe les services vétérinaires, les laboratoires et les groupements de défense sanitaire de La Réunion, Mayotte, Madagascar, Comores, Maurice, Seychelles. Ce réseau jeune et relativement informel a essentiellement permis d’une part, de créer des contacts entre homologues des pays de la région, d’autre part, d’obtenir, par des campagnes de prélèvements, des données sanitaires dans certains pays voisins mal pourvus en moyens de surveillance.

- Parallèlement, suite à la crise du Chikungunya, les ministres de la Santé des pays membres de la COI ont décidé la création d’un réseau de surveillance et d’investigations épidémiologiques (RSIE), rebaptisé ensuite réseau SEGA (surveillance des épidémies et gestion des alertes). Considérant l’importance des maladies vectorielles et zoonotiques (maladies transmissibles de l’animal à l’homme), ce réseau à vocation santé humaine a rapidement associé au sein de son comité technique régional un responsable de la lutte anti-vectorielle et un représentant des services vétérinaires de chaque pays.

- Les réseaux régionaux Animal Risk et RSIE-SEGA reposent sur des projets dont la première période s’achève en 2012. Dores et déjà les 2 réseaux travaillent à un rapprochement en 2013 au bénéfice réciproque de chacun : plus de lisibilité, plus d’efficacité et une meilleure convergence avec les concepts mis en avant par les bailleurs internationaux.

4.Les personnes ressources de la DAAF sont les suivantes :

- Directeur
Philippe SIMON (philippe.simon@agriculture.gouv.fr)
Tél : 02 62 30 89 03

- Chef du service Alimentation (contact programme Animal Risk et membre du comité technique régional SEGA)
Loïse de VALICOURT (loise.de-valicourt@agriculture.gouv.fr)
Tél : 02 62 33 36 70

- Programme FORMAPROD, Mission coopération régionale
Pascal NOUVET (pascal.nouvet@agriculture.gouv.fr)
Tél : 02 62 30 88 53