Contenu

La capacité professionnelle agricole (pour l’installation) et le PPP

La capacité professionnelle agricole est le niveau de qualification professionnelle requis pour bénéficier des aides de l’Etat à l’installation en agriculture. Selon l’âge des candidats, elle est attestée par la détention d’un diplôme de niveau 5 ou 4, et par la réalisation d’un stage de formation spécifique d’une durée de 6 mois.

Elle est attestée par la possession d’un diplôme ou titre homologué de niveau équivalent ou supérieur au baccalauréat professionnel « conduite et gestion de l’exploitation agricole » (bac pro CGEA) ou au brevet professionnel « responsable d’exploitation agricole » (BP REA), complétée par un plan de professionnalisation personnalisé (PPP), validé par le préfet.

[ Arrete_CPA_29-10-2012_LISTE_DES_DIPLOMES (format pdf - 105.9 ko - 07/06/2016)]

Le Plan de Professionnalisation Personnalisé (PPP)

Le PPP offre au candidat à l’installation la possibilité de le préparer au mieux à l’exercice du métier de Responsable d’Exploitation Agricole.

Le Plan de Professionnalisation Personnalisé comporte une liste d’actions de professionnalisation dont certaines doivent être réalisées avant installation et deviennent donc obligatoires pour le candidat souhaitant obtenir les aides de l’Etat. Le PPP fait donc partie intégrante de la Capacité Professionnelle Agricole.

C’est un document co-signé par le candidat et deux conseillers du Centre d’élaboration du PPP (CEPPP).

Le dispositif PPP comprend, après labellisation par le préfet, un Point Info Installation (PII), un centre d’élaboration du PPP (CEPPP) et un organisme de formation pour la conduite du stage collectif obligatoire de 21h.

Pour plus d’informations, adressez-vous à la Chambre d’agriculture, service formation,

tél : 0262 94 25 94