Contenu

Introduction de végétaux frais à La Réunion : Cas particulier des organismes de recherche

Pour protéger le territoire de la Réunion de l’introduction d’organismes nuisibles préjudiciables à l’agriculture, les introductions de végétaux frais sont interdites dans les bagages des passagers aériens ou maritimes par arrêté préfectoral.

Considérant que cette disposition entrave les travaux menés à des fins d’essais menés par les organismes de recherche, un assouplissement de cette interdiction a été adopté tout en conservant un haut niveau de sécurité sanitaire (lettre officielle d’autorisation au préalable, lieu d’arrivée agréé, contrôle à l’arrivée par un agent habilité et suivi encadré).