Contenu

Déplacement des animaux dans l’Union Européenne

(Voir aussi introduction d’animaux à La Réunion : conditions particulières propres à la Réunion / exportation d’animaux)

La circulation entre les états membres de l’Union européenne d’animaux vivants est soumise au respect de la réglementation communautaire (l’île de la Réunion fait partie du territoire de la Communauté européenne). Les animaux doivent être accompagnés d’un certificat sanitaire (cas général) ou d’un passeport européen (carnivores domestiques).

Aux règles sanitaires prescrites par la Communauté européenne s’ajoutent des conditions particulières propres à la Réunion pour leur introduction dans l’île.

Animaux de compagnie : voyager dans l’UE avec son animal de compagnie

(Voir aussi introduction d’animaux : conditions particulières à la Réunion : chiens dangereux)

L’introduction en France (y compris à la Réunion) depuis un état membre de la Communauté européenne d’un animal de compagnie (et inversement) est soumise à des règles harmonisées pour la plupart des états membres.

Les règles en vigueur sont consultables sur le site du Ministère en charge de l’Agriculture

carnivores domestiques

Règle générale :
identification par transpondeur + passeport délivré par un vétérinaire habilité + vaccination antirabique en cours de validité

Conditions supplémentaires pour se rendre en Irlande, à Malte, au Royaume-Uni et en Finlande :
animal âgé d’au moins trois mois + traitement contre l’échinococcose + acheminement par un moyen de transport autorisé.

A ces règles communes à l’ensemble de la Communauté européenne s’ajoutent des conditions particulières requises pour leur introduction à la Réunion pour les chiens dangereux, pour les oiseaux ou les chevaux.

L’introduction de certains animaux est interdite.

Autres animaux (animaux de rente et animaux destinés aux animaleries)

Consulter la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de La Réunion.