Contenu

Cadre réglementaire

A partir du 1er janvier 2017, la loi dite « Labbé » interdit l’usage des produits phytosanitaires de synthèses par l’Etat, les collectivités locales et les établissements publics pour l’entretien des espaces verts, promenades, forêts et les voiries. Les espaces publics concernés devront, dans les années à venir, se préciser car les cimetières et les espaces fermés au public (terrains de sports, pépinières) ne sont pas encore clairement ciblées dans cette loi.
La loi « Labbé » s’appliquera également pour les particuliers. A compter du 1er janvier 2019, il sera interdit pour les jardiniers amateurs d’acheter, de détenir et d’utiliser des produits phytosanitaires, sauf si ces produits sont considérés comme produits de biocontrôle, ou autorisés en Agriculture Biologique, ou classés à faible risque. La vente en libre service est interdite aux particuliers dans les magasins spécialisés depuis le 1er janvier 2017.

Les habitudes et les pratiques des professionnels du paysage (services techniques des collectivités territoriales et entreprises du paysage) et des jardiniers à La Réunion doivent s’adapter à l’évolution réglementaire en mettant en œuvre des pratiques alternatives innovantes permettant de se substituer aux pesticides et d’apporter des réponses rapides et concrètes à toutes les problématiques d’enherbement, de maladies et/ou de ravageurs.