Contenu

Axe 1 : Évaluer les progrès en matière de diminution de l’usage des pesticides - Renforcer la collecte des données

Renforcer la collecte des données

Afin de mesurer l’intensité du recours aux pesticides, un indicateur de pression phytosanitaire a été mis en place au niveau national, le NODU (Nombre de Doses Unités).
A La Réunion, ce système n’est pas applicable en l’état et l’évaluation de l’utilisation des produits phytosanitaires s’effectuera grâce aux déclarations des ventes dans le cadre réglementaire de la redevance pour les pollutions diffuses. La première déclaration a eu lieu en avril 2010 auprès de l’Office de l’Eau (OLE).

A noter, pour la filière canne à sucre, une étude pour définir un [indice de fréquence de traitement (IFT) sera menée d’ici fin 2011 dans le cadre des enquêtes pratiques culturales réalisées par le Ministère. Il pourra ensuite être associé à d’autres indicateurs qualitatifs et quantitatifs, mesurés dans le milieu naturel, pour renforcer les données obtenues grâce aux déclarations de vente (évolution de la surface en agriculture biologique ou raisonnée, pollution du milieu marin, nombre de personnes certifiées CERTIPHYTO).

Sommaire